Soleil levant, troisième partie : Tokyo

Ces temps-ci, ne trouvez-vous pas qu’on aurait comme des envies de voyage ? Si possible loin, très loin, genre à plus de 10000 kilomètres ? Pourquoi pas choisir de passer quelques jours à Tokyo ? Voilà une ville qui vaut le détour.

Tokyo

Shinjuku

En préambule, sachez que Tokyo n’est PAS le Japon. Ce que je veux dire par là, c’est qu’à la manière de New York, Paris ou Berlin, elle n’est pas forcément représentative du pays dont elle est la capitale. C’est une ville aux multiples visages, dynamique, organisée, qui possède ses propres codes. Une ville passionnante, riche d’histoire, à la fois traditionnelle et moderne, qui regorge de mystères. Mais si vous avez plusieurs jours à passer au Japon, je vous conseille de ne pas vous cantonner à Tokyo.

Tokyo

Tokyo est la plus grande mégalopole au monde. Peuplée de 40 millions d’habitants, elle est en fait le regroupement d’une vingtaine de villes. Gigantesque est l’adjectif que vous cherchez. Il est de bon ton d’établir des comparaisons avec NYC, mais ça n’a que peu de sens. Si les deux villes partagent le même goût pour la démesure, celle-ci ne s’exprime pas de la même manière.

Tokyo

Quartier de Shinjuku

La première chose qui frappe quand on arrive à Tokyo, c’est la propreté des lieux. Comme Kyoto, Nara, et tous les endroits visités auparavant, rien ne traîne par terre. Les gens sont disciplinés. Les trains et métros sont à l’heure. Les salary men se lèvent tôt et personne ne coure. Ce qui fait que malgré la densité de la population, on ne ressent pas la même sensation d’étouffement et de grouillement que dans la plupart des grandes villes. (Hong Kong par exemple) On se surprend parfois à se demander où sont les gens. (en fait ils sont au boulot, vu que c’est là qu’ils passent la majorité de leur temps)

Tokyo

Shinbuya crossing. Là il y a du monde, mais en fait ce sont surtout des touristes.

Tokyo

Shibuya crossing

On s’était trouvé un appartement à Shinjuku. C’est un spot qui en vaut d’autres, ceci dit je vous le conseille. La proximité avec la gare vous rendra de sacrés services. La gare de Shinjuku, siège de la JR line, est en effet l’une des plus grandes au monde. (vous allez l’entendre souvent celle-là) 3 millions de voyageurs y transitent chaque jour. Énorme, tentaculaire, pourtant là aussi c’est dur de se perdre. Vous trouvez des guichets où des agents très polis vous renseigneront. (Il y en a toujours un qui parle anglais) La gare de Shinjuku vous permettra d’utiliser la Yamanote, sorte de périphérique intérieur en métro, et la Chuo Line qui vous permettra de rejoindre la gare centrale en 20 minutes ou les lignes vers le Fuji-san.

Tokyo

Plan du metro

On avait peu de temps à Tokyo et on ne savait pas par où commencer. En farfouillant sur le Net, j’ai débusqué David, un guide Français, photographe professionnel qui proposait des sorties d’un jour avec visites hors des sentiers battus et conseils photo. C’est ainsi que j’ai contacté Tokyo Safari et que je suis entré en contact avec Vincent, lui aussi photographe, qui bosse avec David. Vincent, c’est rigolo, habitait en Bretagne, à 20 kilomètres de là où on vit (le monde est petit, paraît-il) avant de bouger abroad, à New York, Singapour puis Tokyo, où il est établi depuis plus de 8 ans et donne des cours d’économie. Je ne peux que vous conseiller ce safari. Nous avons passé une journée d’exception, passionnante, épuisante aussi. On a beaucoup marché et Vincent s’est révélé un puits de science en ce qui concerne l’histoire et la culture du Japon. Sans lui, nous serions passé à côté de beaucoup de choses, et il nous a apporté un éclairage sur le mode de vie Japonais que nous n’aurions jamais connu autrement.

Tokyo

Le Torri du controversé Yasukuni Jinja

Tokyo

Mitsubishi A5M “Zero”

Tokyo

Les carpes dorées du Yasukuni Jinja

Tokyo

Le temple Senso-Ji (quartier d’Asakuza) est le plus visité de Tokyo. C’est la foire aux touristes et aux vendeurs de babioles… A voir une fois, pour dire “j’y suis allé”, mais mieux vaut prendre le temps de se rendre à Kyoto et Nara si vous voulez visiter des temples.

Tokyo

Un temple où d’apprentis mangakas exposent leurs dessins en espérant accrocher le regard de Bouddha… ou d’un éditeur. ^^

Tokyo

La statue qui a inspiré George Lucas pour la princesse Leia. (authentique ! )

Tokyo

Choisissez votre plat, sa taille (petit, medium ou large), payez au distributeur puis donnez le ticket au serveur. Excellent et très bon marché !

Tokyo

Tokyo

Tokyo

Théâtre à Tokyo

Les Japonais sont organisés, j’ai déjà eu l’occasion de vous en parler. Cela se ressent particulièrement à Tokyo, où chaque quartier possède ses spécialités. Vous trouverez ainsi le quartier des bouquinistes, celui des magasins de musique, le fameux quartier de l’électronique et des jeux vidéo (Akihabara, “Electric town”), le quartier des bars et prostituées (Kabukicho), etc… Les Japonais eux-même se spécialisent. Le type qui vend des câbles HDMI ne vendra que ça, mais à fond. Le fabricant de guitares ne fera rien d’autre, mais excellera dans son domaine et transmettra son savoir à un apprenti.

Tokyo

Quartier des bouquinistes

Tokyo

Quartier de la musique

Tokyo

Un marchand de baguettes de batterie

Tokyo

Un marchand de cymbales

Tokyo

Un fabricant d’Ukulélés

 

Tokyo

Un génie de la robotique

Tokyo

Des ustensiles pour les voyeurs… Micro-caméras intégrées.

Tokyo

Akihabara

 

Tokyo

Akihabara

Tokyo

Un des fameux “Maid cafe”

Tokyo

Akihabara, la bien nommée “Electric town”. Imaginez un quartier Montgallet qui ferait la taille du 10ème arrondissement…

Tokyo

Akihabara

Tokyo

Akihabara

Changeons de perspective. Une activité “à faire”, selon les guides, est la visite du marché de Tsukiji. On s’est un peu foiré sur le réveil, trop fatigués de la veille. Ceci dit, inutile de vous lever à 4h30 pour assister à la criée au thon. Ce n’est pas d’un grand intérêt. Quant à Tsukiji, c’est un marché quoi. Grand, d’accord, mais un marché, destiné avant tout aux restaurateurs de Tokyo (vos pouvez acheter aussi) et vous gênerez la manœuvre des types qui bossent. Pas aussi indispensable que ça, surtout qu’il y a beaucoup d’autres marchés en ville, notamment le très sympathique marché de Ueno. (au nord est)

Vue aérienne de Tokyo. En arc de cercle, le marché de Tsukiji

 

Tsukiji, le plus grand marché aux poissons du monde !

Tsukiji

Si vous voulez de la modernité, Shiodome, le quartier des chaînes TV, vaut clairement le détour. Un régal pour les férus d’architecture.

Tokyo

Shiodome

Tokyo

Shiodome

Tokyo

shiodome

Tokyo

Une horloge dessinée par Myazaki, tirée de son anime le “Château dans le ciel”

Tokyo

Un peu d’architecture : quand l’ancien côtoie le moderne.

Tokyo

Le top en matière antisismique

Le nord est vous emmènera dans le très célèbre quartier d’Asakuza. C’est à voir, mais pour moi ce n’est pas le quartier le plus sympa de la ville. Trop touristique. (A l’image du temple Senso-JI)

Tokyo

Le quartier d’Asakuza et la “merde dorée” de Philippe Stark. En guise de “french touch”, c’est le “french prout”. Pas classe Philippe !!

Tokyo

Le quartier d’Asakuza et le fleuve Sumida-gawa

Tokyo

En se perdant, on tombe tout de même sur de jolis coins !

Ce sera par contre le spot idéal pour vous faire une croisière sur la Sumida-gawa. Je ne peux que vous conseiller la croisière Himiko. Sa particularité : le bateau qui vous transportera a été dessiné par Leiji Matsumoto, le créateur d’Albator ! La classe !

Tokyo

La croisière Himiko sur la Sumida-gawa? Notez le Rainbow bridge en arrière-plan.

La croisière vous mènera à l’île d’Odaiba, dont la réputation nous a semblé surfaite. C’est avant tout un grand centre commercial. Mais il faut quand même y aller, parce que… GUNDAM !! 18 mètres de haut !

Tokyo Odaiba Gundam 02

Un des coins plus sympas de Tokyo est le quartier populaire d’Ueno, où vous pourrez vous gaver de sushis sur tapis rouleaux, à 150 yen (1€) les 6 makis.

Tokyo

Le marché d’Ueno

De là, vous ne serez pas loin pour vous balader dans le quartier pittoresque et tranquille de Yanaka, qui vous donnera un aperçu de la ville d’Edo. (ancien nom de Tokyo) Beaucoup de vieilles maisons sont conservées en état. Ce sera là-bas que vous trouverez aussi l’atelier d’Alan West, un peintre américain exilé au Japon et qui peint selon une technique Japonaise unique et ancestrale.

Tokyo

Yanaka

Tokyo

Yanaka

Tokyo

Yanaka

D’autres endroits à voir sont le quartier des Sumos, où se trouve également le musée de Tokyo. (il y a aussi un musée des sumos, tout petit mais gratuit)

Tokyo

Sumos

Le quartier d’Harajuku est sympa aussi. Bien que ce soit le temple de la mode et de la jeunesse Tokyoïte, on y trouve l’un des plus grands jardins de Tokyo, le parc Yoyogi. (et les reliques de dons de grands vignerons de bourgogne à l’empereur Meiji !)

Tokyo Harajuku 01

Tokyo

Fresque à Harajuku

Tokyo

Parc Yoyogi

Pour conclure cette visite express de Tokyo, il ne nous reste qu’à vous conseiller de prendre une journée pour saluer le Fuji-san, la montagne sacrée immortalisée par Katsushika Hokusai, au 19ème siècle, dans ses 36 vues du mont Fuji. Facilement accessible en train, surtout depuis la Chuo Line, vous pouvez vous rendre à la station Kawaguchiko où vous louerez des vélos. (les vélos électriques ne sont pas indispensables) Le tour du lac est somptueux. Malheureusement pour nous, Fuji-san n’était pas de bonne humeur ce jour-là et est resté caché dans les nuages toute la journée… Peut-être pour nous inviter à revenir le voir ?

Lac Kawaguchiko

Kawaguchiko

Le Fuji-San

Fuji-San

 

De toute façon, je n’ai jamais aimé les adieux, et ces 10 jours nous ont donné envie d’explorer plus en avant ce pays étonnant. Alors, Sayonara, et n’oubliez pas :

“Il n’est rien de plus beau que l’instant qui précède le voyage, l’instant où l’horizon de demain vient nous rendre visite et nous dire ses promesses.” (Milan Kundera)

7 Commentaires le Soleil levant, troisième partie : Tokyo

  1. Super ce récit de voyage!! Merci, de nous le faire partager, Manu!
    Du coup, tu repars quand????

    • Emmanuel DELPORTE // 23 novembre 2015 á 18:50 // Répondre

      Bin pas tout de suite… Il faut reconstituer le budget. Le prochain sera (très certainement) moins lointain et plus au nord. 🙂

  2. delporte monique // 23 novembre 2015 á 18:23 // Répondre

    magnifiques photos et très bon reportage.Tu devrais vendre ton reportage à un guide pour touristes!!!

  3. Merci. Bon b’ah maintenant, il faut qu’on y retourne !

  4. mais tout seuls comme vous.

  5. Ton récit est super bien!
    Ce n’est pas une destination qui m’attire, j’ai envie d’Asie mais une Asie plus reculée de la vie moderne et riche, mais depuis quelques temps j’ai commencé à changer d’avis sur le Japon, après avoir lu tes excellents récits de voyage je suis très intéressée, tu donnes vraiment envie de le découvrir (Tokyo peut-être moins parce qu’une mégalopole à la NY ça me botte moins mais pour le reste du pays, oui).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.