On parle des douze coups de minuit

Ils parlent de Aux douze coups de minuit (recueil de nouvelles paru chez Otherlands)

Ces douze nouvelles percutantes ne vous laisseront pas de marbre. Un style moderne, cru, au service d’une profonde réflexion quant à la noirceur humaine. Les protagonistes sont des anti-héros, souvent détestables, parfois attachants. Sous couvert de fantastique, c’est une critique de l’homme qui nous est servie. Emmanuel Delporte frappe juste et fort : épouvantable, glaçant ce recueil laisse une légère sensation de malaise. Phenix web

En bref, Aux douze coups de minuit est un recueil que j’ai vraiment bien aimé, sans qu’il soit non plus un coup de cœur. Si vous êtes friands de ce genre d’atmosphère et d’histoires glauques, je vous le recommande! Par contre, attention si vous êtes un peu sensibles ou impressionnables ! AnGees’s Livroscope
Personnellement j’ai dévoré ce livre l’espace de trois heures cumulées. On ne s’ennuie pas, à certaines occasions on flippe un peu, mais je peux vous assurez qu’on est obligé de terminer chaque nouvelle tellement on est happé par le style d’Emmanuel Delporte. […] A chaque texte on s’attache aux personnages et on se demande quelles misères vont leur tomber sur le coin du nez. Les histoires sont tour à tour violente, pesante, montrant le visage caché de l’humanité. Pas de doute on sent l’expérience  et la maîtrise du style horrifico-fantastique de l’auteur. C’est un vrai plaisir que de se plonger dans « Aux douze coups de minuit ». La taverne du nain bavard

Ce recueil de 12 textes donne vraiment la chair de poule ! […] J’encourage tout le monde à acheter et lire ces 12 petites histoires macabres qui toutes se terminent mal ou presque (ça dépend pour qui)! Françoise Grenier Droesch

 


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.