Je vous donne rendez-vous ce Week end, pour trois jours de folie en Terre du milieu. 

Dès vendredi 16h, à l’espace culturel du Leclerc de Bellerive sur Allier (Vichy), séance de dédicace festive avec petits fours, en compagnie d’auteurs renommés : Estelle Faye, Nathalie Dau, Fréderic Livyns, Luce Basseterre, Chloé Bertrand, Dorian Lake, Valérie Simon, Emmanuel Quentin, Céline Maltère, Patricia Le Sausse, Nathalie Bagadey. 

Samedi et dimanche, je serai présent sur le stand L’ivre-Book pour présenter Stalingrad, mais de nombreux éditeurs seront également présents, comme Lune écarlate, Voyel, Séma, Sharon kena, Luciférines, Arkuiris et bien d’autres. 

Vous pourrez assister à de nombreuses conférences, lectures publiques, jeux, expositions et tables rondes, dont celle à laquelle je suis convié en compagnie de Frédéric Livyns et du parrain du festival, Graham Masterton himself, sur le thème : littérature fantastique et horrifique. A noter que l’excellent Lionel Davoust assurera la traduction.

Si vous êtes inspirés, vous pourrez participer à une une nuit de l’écriture, qui vous emmènera jusqu’au petit matin. 

Le programme est copieux, alors j’espère vous voir nombreux ! A ce week end !

imaginaires tonnerre

La première édition du festival des imaginaires de Tonnerre est terminée. Après un premier jour plutôt calme, les visiteurs ont afflué à l’hôtel Dieu, superbe écrin du 13ème siècle classé Monument historique. C’était un plaisir de revoir certains amis et de faire de nouvelles connaissances ! Un grand merci à Rémi Colliot et aux bénévoles de la librairie PLUME & IMAGE, ainsi qu’à Tonnerre Factory, pour leur accueil chaleureux et pour l’organisation.

Sans oublier bien sûr, les lecteurs et lectrices qui sont passé(e)s sur nos stands.

Un merci particulier et ému pour Johanna AlmosLoïc Lendemaine, mes éditeurs chéris de Naoh Editions.

En espérant vous revoir tous dans deux ans, et que ce rendez-vous devienne incontournable. 

Je vous donne rendez-vous dans deux semaines à Ménétrol, aux Aventuriales 2017 ! 

 

rcfalpha

C’est une première pour moi. L’excellent Arnaud Wassmer m’a invité dans son émission sur RCF Alpha, radio Rennaise, pour parler de Stalingrad. J’étais en compagnie du non moins excellent Lionel Davoust qui parlait de son dernier roman, La messagère du ciel (éditions Critic).

https://rcf.fr/culture/lionel-davoust-et-emmanuel-delporte-la-fiction-pour-raconter-lhistoire

Nous avons discuté du rapport entre fiction et histoire. Je profite de cet espace pour compléter ma dernière intervention, puisque j’ai été pris de court par l’horloge : il y a du gris même chez les salauds, oui, mais n’oublions jamais que la Seconde Guerre mondiale fut un absolu dans l’horreur, qui nous a révélé le visage le plus sombre de l’espèce humaine. Cette vérité là est inscrite en lettres de sang sur le livre de notre histoire commune.